9 remèdes naturels pour rétablir l’équilibre du pH vaginal

Gardez ces infections vaginales à distance grâce à des traitements naturels simples.

Spécialité : Naturopathie & Nutrition

Kate Driver est naturopathe, coach en santé des femmes et praticienne en périménopause et est consultante depuis plus de 22 ans. Elle se spécialise dans la santé des femmes, en particulier la périménopause et la ménopause, et se consacre à aider les femmes à se sentir e. Suite

Sanchari a plus de 10 ans d’expérience en tant qu’enseignant et écrivain et a suivi un cours de certificat en médecine naturelle. Travailler dans divers domaines a renforcé ses capacités de perception et l’a affinée. Suite

9 remèdes naturels pour rétablir l

Le maintien du pH vaginal est crucial pour le maintenir en bonne santé. La bonne nouvelle est qu’il existe de nombreux remèdes naturels pour rétablir l’équilibre du pH vaginal. Lorsque l’équilibre du pH est désactivé, le vagin peut être vulnérable aux infections. Un environnement trop alcalin peut inviter des microbes à coloniser l’espace et causer de graves problèmes. Les environnements acides peuvent nuire à la santé reproductive. Continuez à lire pour savoir comment restaurer naturellement le pH vaginal.

Dans cet article

Qu’est-ce qu’un pH vaginal normal ?

Échelle de pH avec des bandes de tournesol qui devraient virer au rouge après le test pour indiquer un niveau de pH vaginal acide normal

L’environnement interne du vagin est acide avec un pH normal inférieur à 4.5. L’échelle de pH est conçue pour mesurer l’acidité ou l’alcalinité d’une substance. Avec 7 étant neutre sur l’échelle, une mesure supérieure à 7 indique alcaline et inférieure à 7 signifie acide. Il est normal que votre pH vaginal change tout au long de votre vie. Si vous êtes en âge de procréer, votre pH vaginal devrait idéalement se situer entre 3.8 et 4.5. Avant d’avoir votre premier cycle menstruel ou après votre ménopause, il est normal d’avoir un pH vaginal légèrement supérieur à 4.5 (1), (2).

Les lactobacilles sont les bonnes bactéries qui habitent votre vagin et le maintiennent acide en sécrétant de l’acide lactique et du peroxyde d’hydrogène. L’environnement acide de votre vagin est absolument crucial pour sa défense contre la croissance bactérienne ou fongique nocive (3).

Cependant, pour diverses raisons, l’équilibre naturel du pH du vagin peut changer et commencer à devenir plus alcalin. Il est important que vous soyez consciente d’un tel changement, car un environnement alcalin peut rendre votre vagin vulnérable aux infections.

Alors, comment savez-vous si votre équilibre de pH est éteint ?

Comment puis-je tester mon pH vaginal ?

Il existe différents kits de test à domicile sur le marché qui peuvent vous aider à mesurer l’équilibre du pH de votre vagin (4). La plupart d’entre eux impliquent l’utilisation d’une bande de papier qui change de couleur en étant maintenue contre la paroi vaginale pendant un temps déterminé. Vous devez retirer le papier et comparer la couleur avec le tableau fourni avec le kit. Chaque nuance a une valeur correspondante, qui peut vous aider à déterminer le niveau de pH de votre vagin.

Il est important que vous lisiez les informations fournies avec le kit de test. Cela vous guidera concernant le temps spécifique dont vous avez besoin pour maintenir la bande contre votre paroi vaginale et les conditions appropriées dans lesquelles vous devez passer le test.

Un kit de test est un outil simple que vous pouvez utiliser pour vérifier les niveaux de pH. En plus de cela, votre corps peut également donner certaines indications lorsque vos niveaux de pH vaginal sont déséquilibrés. Voyons ce que certains d’entre eux sont.

Symptômes de déséquilibre du pH vaginal

  • La couleur et la texture de la décharge peuvent changer

Les pertes vaginales saines sont généralement un liquide clair ou blanchâtre semblable à un gel. Un déséquilibre du pH peut entraîner un changement de couleur de vos pertes et une apparence jaune, grise ou blanc laiteux avec le temps. Il peut également changer sa texture pour apparaître caillé, comme du fromage cottage.

Les pertes vaginales saines sont généralement inodores ou ont une très faible odeur. Un déséquilibre du niveau de pH peut provoquer une décharge forte et nauséabonde.

L’ouverture du vagin peut provoquer des démangeaisons et vous pouvez ressentir une gêne ou une sensation de brûlure en urinant ou pendant les rapports sexuels.

Ces symptômes sont souvent dus à une infection bactérienne ou à levures qui aurait pu se développer dans le vagin en l’absence d’un environnement acide (5). Lisez la suite pour une meilleure compréhension.

Que se passe-t-il lorsque votre équilibre du pH vaginal est désactivé ?

Femme tenant un point d

La vaginose bactérienne est une affection caractérisée par une prolifération bactérienne dans le vagin. Elle se caractérise par des pertes vaginales de poisson ou nauséabondes qui peuvent être de couleur grise, jaune ou blanche. Cela peut également provoquer une gêne, des démangeaisons ou une sensation de brûlure dans le vagin (6).

La trichomonase ou trichose est une infection sexuellement transmissible très répandue causée par le trichomonas vaginalis, un parasite. Un écoulement vert jaunâtre qui apparaît mousseux, des démangeaisons sévères, une miction douloureuse et de petits points rouges sur le col de l’utérus sont des symptômes courants associés au trichome. Cette infection augmente le risque de cancer du col de l’utérus et de complications de la grossesse (7).

Des conditions telles que la vaginose bactérienne et le trichome peuvent également augmenter le risque de contracter d’autres maladies et infections plus graves, notamment le VIH, le VPH (virus du papillome humain) et le virus de l’herpès simplex (6).

Le champignon candida est la principale cause d’infections vaginales à levures. Bien que le candida existe dans votre vagin, leur prolifération peut entraîner une infection et provoquer des démangeaisons et de l’inconfort ainsi que des pertes vaginales et des douleurs pendant les rapports sexuels ou la miction. La recherche montre que l’infection à Candida peut augmenter le risque de VIH (8), (9).

  • Infections des voies urinaires (IVU)

Les infections des voies urinaires, communément appelées infections urinaires, peuvent s’installer lorsque les niveaux de pH vaginal sont déséquilibrés. Les femmes ménopausées courent un plus grand risque d’infection urinaire car leur pH a tendance à être supérieur à 4.5 (10).

L’environnement faiblement acide du vagin protège la mobilisation des spermatozoïdes en contrecarrant la colonisation d’agents pathogènes nocifs. Différentes bactéries ont tendance à coller aux spermatozoïdes et à réduire leurs chances d’atteindre l’ovule. La présence d’agents pathogènes dans le vagin augmente également le risque d’inflammation et d’infection, qui affectent tous deux la fertilité (11).

Comme vous pouvez le comprendre, un déséquilibre du pH de votre vagin peut ouvrir la voie à diverses situations indésirables. Heureusement, il existe différentes façons de rétablir naturellement l’équilibre du pH.

Remèdes naturels pour restaurer votre pH vaginal

Close up de capsules probiotiques pour maintenir un pH vaginal sain

  • Augmenter l’apport en probiotiques

Les probiotiques, comme leur nom l’indique, favorisent la croissance et la multiplication de bonnes bactéries, en particulier les lactobacilles, et aident à rétablir l’équilibre du pH de votre vagin. Vous pouvez soit prendre des suppléments de probiotiques, soit utiliser certains probiotiques par voie vaginale (12).

  • Arrêtez de vous doucher et utilisez uniquement des produits intimes doux et appropriés

Les douches vaginales font référence à la pratique consistant à laver le vagin (ou toute autre cavité corporelle) avec un jet d’eau ascendant ou un mélange d’eau et de vinaigre/bicarbonate de soude/antiseptiques/iode. C’est une pratique courante chez les femmes et peut avoir des conséquences négatives sur l’équilibre du pH vaginal ainsi que sur la santé reproductive. La recherche a trouvé des preuves pour décourager cette pratique (13). N’utilisez que de l’eau tiède pour nettoyer en douceur la zone externe du vagin, ou uniquement les produits de lavage intime spécialement conçus pour maintenir intact l’équilibre de votre pH vaginal (14).

  • Assurez le flux d’air vers votre vagin et votre vulve

Un manque de circulation d’air peut augmenter les niveaux d’humidité là-bas et créer un environnement parfait pour la croissance de mauvaises bactéries et de levures. Portez des sous-vêtements en coton légers et confortables et essayez de dormir sans afin de pouvoir aérer vos parties (15).

  • Utilisez des préservatifs ou d’autres barrières pendant les rapports sexuels

Le sperme peut neutraliser l’environnement acide de votre vagin. Si vous ne prévoyez pas de concevoir, utilisez un préservatif ou une autre barrière lors des rapports sexuels (16).

Les antibiotiques agissent contre les bactéries, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Cette fonction le rend responsable de la modification de la flore vaginale, ou de l’équilibre des micro-organismes qui aide à maintenir l’équilibre du pH vaginal (17). Évitez si possible de les utiliser trop fréquemment ou associez des antibiotiques à des probiotiques.

  • Changer fréquemment de tampons pendant les menstruations

Le pH du sang est légèrement alcalin. Évitez de garder trop longtemps vos tampons ou vos serviettes hygiéniques, car le sang qui stagne peut augmenter le pH de votre vagin. Même les tampons qui prétendent avoir un pH équilibré ne contrôlent pas de manière significative le pH vaginal, selon une étude (18), (19).

Outre ces pratiques simples, vous pouvez apporter certains ajouts à votre alimentation pour améliorer votre santé vaginale.

Que puis-je boire pour aider mon pH à équilibrer ?

Un verre de jus de canneberge entouré de canneberges pour un équilibre sain du pH vaginal

Il a été démontré que les probiotiques ont une corrélation positive avec la santé du microbiome vaginal qui est responsable de son équilibre pH. Les antioxydants peuvent également jouer un rôle important dans la santé du microbiome vaginal. Bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires pour comprendre l’efficacité des probiotiques et des antioxydants oraux, certaines de ces boissons riches en probiotiques ou en antioxydants peuvent vous aider à rétablir l’équilibre du pH vaginal (20), (21) :

  • lait de soja
  • jus de cornichon
  • kéfir
  • eau infusée au citron

Dans certaines situations, des changements de régime ou des remèdes naturels pour rétablir l’équilibre du pH peuvent s’avérer insuffisants et il est important de savoir quand consulter un médecin.

Quand consulter un médecin

Généralement, le vagin peut restaurer sa santé par lui-même, avec un peu de soutien de remèdes naturels pour rétablir l’équilibre du pH vaginal. Cependant, vous devez consulter un médecin si l’un des symptômes suivants ne s’améliore pas ou s’aggrave :

  • écoulement vert, jaune, blanc laiteux ou ressemblant à du fromage
  • sensation de brulure
  • des démangeaisons
  • odeur nauséabonde

Le vagin est bon pour se nettoyer de l’intérieur et maintenir son environnement interne. Cependant, plusieurs facteurs peuvent perturber son équilibre naturel du pH. Le niveau de pH idéal d’un vagin sain, entre le premier cycle menstruel et la ménopause, varie entre 3.8 et 4.5. Vous pouvez incorporer certains remèdes naturels dans vos pratiques quotidiennes pour aider à rétablir l’équilibre de votre pH vaginal. Cela pourrait inclure la prise de probiotiques, l’évitement des savons ou des produits nettoyants sur le vagin et le port de tissus respirants. Un déséquilibre du pH pourrait potentiellement vous rendre vulnérable aux MST et aux infections urinaires. Si vous craignez que votre pH vaginal soit trop alcalin ou que vous ayez une infection, vous devriez consulter votre gynécologue au plus tôt.

Infographie : 6 façons d’améliorer l’équilibre de votre pH vaginal

Le niveau de pH de votre vagin devrait idéalement se situer entre 3.8 et 4.5. Il est important de maintenir un équilibre sain du pH vaginal. Un mauvais niveau de pH peut augmenter votre risque de développer des infections vaginales et nuire à votre santé reproductive. La bonne nouvelle est que vous pouvez facilement rétablir l’équilibre de votre pH vaginal en suivant quelques conseils simples.

Consultez l’infographie ci-dessous pour en savoir plus!

6 façons d

Illustration : Équipe de conception de StyleCraze

Maintenir le bon pH vaginal est important pour le garder en bonne santé et exempt d’infections. Un changement de couleur et de texture des sécrétions, ou des démangeaisons et une odeur nauséabonde peuvent indiquer un déséquilibre du pH et une éventuelle infection. À ces moments-là, vous pouvez compter sur l’un des remèdes maison mentionnés ci-dessus pour aider à rétablir le pH vaginal normal. Le jus de canneberge, l’eau citronnée, le lait de soja et le kéfir peuvent aider à équilibrer le pH. Assurer une bonne circulation de l’air, le garder au sec, la protection pendant les rapports sexuels et la prise d’antibiotiques si nécessaire aiderait à prévenir l’aggravation des choses. Consultez un médecin si les choses ne semblent pas s’améliorer en quelques jours.

Foire aux questions

L’ananas aide-t-il à équilibrer le pH vaginal ?

Bien que des preuves anecdotiques suggèrent que manger de l’ananas peut aider à maintenir le pH vaginal, il n’y a aucune preuve scientifique pour le prouver.

Le vinaigre de cidre de pomme aide-t-il à équilibrer le pH dans le vagin ?

Cela pourrait. Le vagin a un pH naturellement acide. Ainsi, se baigner dans de l’eau contenant du vinaigre de cidre de pomme, un acide doux, peut aider à maintenir son pH.

Faits marquants

  • Le vagin est assez acide et son pH normal est inférieur à 4.5.
  • Maintenir l’équilibre du pH du vagin est important pour le garder en bonne santé.
  • L’incorporation de certains remèdes naturels dans vos pratiques quotidiennes peut aider à rétablir l’équilibre de son pH.
  • L’augmentation de la consommation de probiotiques, l’utilisation de produits d’hygiène intime appropriés et le changement fréquent de tampons pendant les menstruations peuvent aider à améliorer la santé vaginale.

Sources

Les articles sur StyleCraze sont étayés par des informations vérifiées provenant d’articles de recherche évalués par des pairs et universitaires, d’organisations réputées, d’instituts de recherche et d’associations médicales pour garantir l’exactitude et la pertinence. Lisez notre politique éditoriale pour en savoir plus.

Adblock
detector