Votre vagin perd-il de la peau ? Si oui, voici tout ce que vous devez savoir

Si votre vagin perd de la peau à intervalles fréquents, il est temps d’en diagnostiquer la cause avant qu’il ne soit trop tard. Après tout, mieux vaut prévenir que guérir !

Trouvez des réponses à vos questions sur le vagin ! Courtoisie d’image : Shutterstock

Nos vagins sont précieux, mesdames. Après tout, ils ont des super pouvoirs pas comme les autres ! C’est exactement pourquoi même s’il y a un léger changement là-bas, notre cerveau s’emballe. Nous avons souvent entendu parler d’infections et d’irritations vaginales, mais saviez-vous que certaines personnes perdent également la peau de leur vagin ? Oh non, on ne plaisante pas ! Le plus souvent, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. C’est généralement un phénomène intermittent, mais si vous êtes témoin d’une desquamation persistante, il est préférable de consulter un médecin. Parce qu’il pourrait s’agir d’un cas de desquamation vaginale de la peau !

Mais pourquoi cela arrive-t-il vraiment ?

Il existe plusieurs causes pour lesquelles un peeling vaginal peut avoir lieu :

1. Infections à levures : Celles-ci sont extrêmement courantes, et disons simplement que presque tout le monde a dû y faire face, au moins une fois dans sa vie. Ces infections se produisent en raison de la prolifération du champignon Candida. Disons que le candida fait partie de votre flore vaginale, vous n’avez donc rien à craindre. Le problème survient lorsque son équilibre est perturbé et qu’il y a prolifération. Certains signes courants d’une infection vaginale à levures comprennent des démangeaisons, des irritations, des brûlures en urinant, des douleurs pendant les rapports sexuels et des pertes gris blanchâtre, grumeleuses et ressemblant à du fromage cottage.

2. Dermatite de contact : Il s’agit d’une éruption cutanée qui se développe généralement après le contact de votre zone vaginale avec un irritant ou un allergène, notamment des savons, des parfums, un détergent à lessive, des lubrifiants et du latex. Certains des signes courants de la dermatite de contact comprennent l’apparition d’une éruption cutanée rouge, de démangeaisons, de cloques, d’une desquamation et d’un gonflement.

3. Eczéma : « Cela pourrait également être dû à une affection cutanée inflammatoire appelée dermatite atopique. Dans la plupart des cas, les poussées se produisent sur les bras et derrière les genoux, mais cela peut aussi se produire ailleurs. Certains des symptômes courants comprennent les démangeaisons, la sécheresse, les bosses, la desquamation, les fissures et la desquamation de la peau », explique le Dr Sandhya Maheshwari, un gynécologue renommé.

4. Vaginose bactérienne : Cela se produit lorsqu’un certain type de bactéries se développe en excès dans le vagin. Certaines activités sont responsables de la modification de l’équilibre du pH du vagin, notamment les rapports sexuels, l’utilisation de savons parfumés et les douches fréquentes.

5. Lichen scléreux : « Cette condition est surtout observée chez les femmes qui ont atteint l’âge de la ménopause, et parfois chez les jeunes filles, qui viennent d’atteindre la puberté. Il se présente généralement sous la forme de plaques blanches autour de la région génitale et se caractérise par des démangeaisons, une gêne et des déchirures cutanées », explique le Dr Maheshwari.

Comment le diagnostiquer?

C’est un défi car la desquamation vaginale de la peau peut être le symptôme de plusieurs problèmes. C’est pourquoi il est essentiel de consulter un médecin et de comprendre ce qui ne va pas. Dans la plupart des cas, la condition peut être facilement diagnostiquée. Si ce n’est pas le cas, votre médecin vous demandera de faire une analyse de sang.

La plupart des médecins prescrivent un traitement antifongique, des antibiotiques, des antiviraux et des corticoïdes oraux.

Pouvez-vous traiter la desquamation vaginale de la peau à la maison ?

Vous pouvez traiter la desquamation vaginale de différentes manières :

1. Utilisez des crèmes antifongiques en vente libre pour les infections à levures ;
2. Optez pour des crèmes anti-démangeaisons ;
3. Appliquez une compresse froide pour réduire les démangeaisons ;
4. Ne vous asseyez pas dans des vêtements humides;
5. Portez des vêtements respirants ;
6. Évitez les douches vaginales.

À propos de l’auteur
Geetika Satchdev

Ecrivaine et journaliste indépendante, Geetika aime l’humour vif et frais, tout comme son café ! Si elle n’écrit pas, vous la trouverez en train de faire le tour des cafés et de piller les meilleures librairies de la ville.

Adblock
detector